• Ange en adoration
    Ange en adoration

Ange en adoration

En 1909, la générosité d'un petit groupe d'Amis du Louvre avait permis l'entrée au musée d'un séduisant petit Ange de profil sur fond d'or de Fra Angelico, l'un des interprètes les plus précoces et talentueux de la Renaissance toscane. En 2002, c'est à la Société des amis du Louvre, cette fois, que l'on doit le don d'un autre Ange du même artiste, tourné dans une direction opposée, sans conteste le pendant de l'œuvre précédente. L'événement mérite d'être noté, car les œuvres du grand peintre sont rares sur le marché de l'art international. L'Ange en adoration est présenté depuis l'été dernier dans les salles du musée. Si l'on en croit un témoignage rapporté au début du XXe siècle, les deux Anges seraient des vestiges du ciborium décrit en 1568 par Vasari sur le maître-autel de l'église du couvent San Domenico de Fiesole devant le grand triptyque de Fra Angelico (dont le registre principal se trouve toujours en place, mais abrité dans une chapelle latérale).

Ange en adoration

Techniques/Materiaux
Bois. Tempera sur fond d’or
Dimension
H. 0,387 ; L. 0,203
Date de l'oeuvre
1425
Département de l'oeuvre
Département des Peintures
Localisation aile
Aile Denon
Localisation salle
1er étage, salle 3
N° inventaire
RF 2002-3
Date d'acquisition
2002
Prix de l'oeuvre
381 122 €€