• Armoire
    Armoire

Armoire

Cette armoire bicorps ouvrant par deux portes à chaque niveau, est typique de la seconde moitié du XVIe et du début du XVIIe siècle. Elle est scandée au niveau inférieur de termes représentant des soldats, l'un combattant et l'autre victorieux, tandis que des caryatides symbolisent la Justice, la Force et la Prudence au niveau supérieur.

Armoire

Auteur
Hugues SAMBIN (1520-1601) (attribué à)
Techniques/Materiaux
Noyer et chêne, traces de dorure
Dimension
H. 188,5 cm ; L. 159,5 cm ; Pr. 55 cm
Période
Vers 1580-1600
Département de l'oeuvre
Département des Objets d'art
Date d'acquisition
2016
Don et leg
Dons d'oeuvres d'art

Il s'agit d'une iconographie de la guerre et de la victoire, présente dans le riche décor sculpté des tiroirs (trophées, mufles de lion, casques) et surtout dans les vantaux supérieurs (Minerve et Victoire ailée en haut-relief dominant des ennemis vaincus). L'étude de ce décor a révélé une exécution comprise entre 1580 et 1600, et une origine bourguignonne l'attribuant au menuisier et architecte Hugues Sambin, auteur d'un recueil gravé de termes, et d'une armoire datée de 1565, exposée au Louvre. Par son histoire, la force de sa composition, la qualité de sa sculpture, et de son iconographie, ce chef-d'oeuvre témoigne de la fin de carrière de l'artiste.