• Commode-secrétaire

Commode-secrétaire

La commode-secrétaire de Grohé représente bien les tendances que les commentateurs soulignent à propos des meubles présentés à l’exposition des produits de l’industrie de 1839 : prédominance du palissandre, recherche de polychromie (ici par l'’introduction d'’ébène, de palmier de bout et de plaques de marbre), retour du style Renaissance et du bois sculpté. Grohé exposait également un bahut en ébène sculpté de style Renaissance qui fut acquis par le Garde-Meuble et offert par Louis-Philippe à Mme Adélaïde. L'’entrée de cette commode au musée du Louvre renforce les collections de meubles, assez pauvres pour cette période, et permet d'’illustrer ce courant néo-Renaissance, jusque-là non représenté.

Commode-secrétaire

Auteur
Guillaume GROHÉ
Techniques/Materiaux
Palissandre, ébène, palmier de bout, plaques de marbre
Dimension
H. 95 cm ; L. 1,250 m ; Pr. 59 cm
Période
Paris, 1839
Date de l'oeuvre
1839
Département de l'oeuvre
Département des Objets d'art
Localisation aile
Aile Richelieu
Localisation salle
1er étage, salle 80, salle Chenavard, (audioguide n° 6091)
N° inventaire
OA 11197
Date d'acquisition
1988
Prix de l'oeuvre
350 000 F