• Crosseron à tête de gazelle
    Crosseron à tête de gazelle

Crosseron à tête de gazelle

Ce très beau crosseron d’ivoire appartient à un groupe d’œuvres attribuées à l’Italie méridionale ou à la Sicile et dominées par une série de crosses aux vigoureux enroulements, qui firent l’objet d’exportation dans toute l’Europe médiévale. 

Crosseron à tête de gazelle

Auteur
ANONYME
Techniques/Materiaux
Ivoire d’éléphant autrefois peint ; traces de polychromie
Dimension
H. max. 12,5 cm ; L. max. 12 cm
Période
Sicile ou Italie méridionale, XIIe siècle
Date de l'oeuvre
1180
Département de l'oeuvre
Département des Objets d'art
Localisation aile
Aile Richelieu
Localisation salle
1er étage, salle 2
N° inventaire
OA 11150
Date d'acquisition
1987
Prix de l'oeuvre
70 000 F

Celle-ci est très proche des deux plus belles subsistant, les crosses des trésors d’Hildesheim et de Charroux, qui sont, de même, terminées par une tête de gazelle. Elle venait combler un manque évident des collections du Louvre. Et ce don de la Société des Amis du Louvre a été exemplaire puisque deux autre crosserons appartenant au même groupe se sont, par la suite, ajoutés aux ivoires romans du département, composant ainsi, autour de la crosse des Amis du Louvre, un remarquable ensemble d’insignes pastoraux.