• Dame Henen issue de la tombe du trésorier Nakhti
    Dame Henen issue de la tombe du trésorier Nakhti

Dame Henen issue de la tombe du trésorier Nakhti

L'entrée d'une oeuvre pour le département des Antiquités égyptiennes est devenue chose si rare que l'acquisition de ce joyau du Moyen Empire dans les collections du Musée du Louvre peut être saluée comme un véritable événement. Il provient des fouilles françaises de l'École du Caire en 1903, dans la nécropole d'Assiout et représente une femme debout sur un socle, une « belle nudité » au corps juvénile dans sa fraîcheur naïve. « Cette belle nudité » dénuée de toute inscription illustre la délicatesse de son statut social, révélé par le contexte archéologique dont elle est issue. Les tombes d'Assiout creusées à flanc de coteau, au début du Moyen Empire, étaient composées d'une chapelle et de plusieurs caveaux.

Dame Henen issue de la tombe du trésorier Nakhti

Techniques/Materiaux
Statuette. Bois
Dimension
H. 35 cm ;L. 8,5 cm ; P. 18,2 cm
Période
Début XIIe dynastie (-1963 à -1862).
Département de l'oeuvre
Département des Antiquités égyptiennes
Localisation salle
23
Niveau
1er étage
N° inventaire
Inv. E33145.

C'est là que trônait la célèbre statue du trésorier Nakhti, le fleuron de la statuaire du début du Moyen Empire conservé au musée du Louvre (E 11937). Sur son socle était posée, une statue féminine également nue, taillée cette fois dans un bois sombre et inscrite au nom de Henen , conservée au Musée du Caire. Quatre caveaux recueillaient toutes les momies de la maisonnée. La statuette anonyme offerte au musée provient du quatrième caveau, où reposait le cercueil de la dame Henen (AF 9757). Le caveau de Nakhti n'en contenait pas moins d'une dizaine sculptée dans des essences variées, et celui de la Dame Henen renfermait la statue nouvellement acquise, qui demeure la plus soignée de toute cette nécropole, à laquelle nous pouvons redonner vie grâce à son identité. Longtemps les égyptologues ont interprété ces belles nudités comme des concubines. Il s'agit en réalité du symbole de « l'épousée ». Henen est désormais présentée à proximité des objets de la tombe dont elle est issue, faisant face à la statue magistrale du trésorier Nakhti, et à proximité de son propre cercueil, salle 23, au premier étage du département.