• Le Mariage mystique de sainte Catherine

Le Mariage mystique de sainte Catherine

Longtemps à demi représenté seulement dans les collections du département des Peintures avec un Portrait de jeune homme qui lui a été alternativement attribué et retiré, Parmesan y est désormais présent, discrètement mais sûrement par une petite esquisse inachevée, inédite, représentant Le Mariage mystique de sainte Catherine. Ebauché probablement vers 1527 au début du séjour que l'’artiste fit à Bologne, ce tableau développe en largeur le type de la madone Aldobrandini de Raphaël (alors à Bologne) et y ajoute la figure inattendue de saint Joseph, qui pourrait être un portrait du destinataire du tableau, peut-être Valerio Belli. De taille modeste, de nature intime, d'’inspiration spontanée, cette œoeuvre est plus qu'’un lot de consolation pour le Musée comme pour la Société des Amis du Louvre, qui avait échoué, en 1974 dans son ambition d’'offrir au Louvre un autre Mariage mystique de sainte Catherine du même Parmesan, mis en vente à Londres par Christie’s et acquis peu après par la National Gallery.

Le Mariage mystique de sainte Catherine

Auteur
Francesco MAZZOLA, dit PARMESAN
Techniques/Materiaux
Bois (peuplier)
Dimension
H. 20 cm ; L. 27 cm
Période
ébauché vers 1527
Date de l'oeuvre
1527
Département de l'oeuvre
Département des Peintures
Localisation aile
Aile Denon
Localisation salle
2e étage, Grande Galerie
N° inventaire
RF 1992-411
Date d'acquisition
1992
Prix de l'oeuvre
2 500 000 F