• Mars quittant les armes

Mars quittant les armes

Dans la série des bronzes de la Couronne, Mars quittant les armes est l'une des créations les plus originales de Michel Anguier (1614-1686) et l'un des bronzes les plus rares. Il fut offert au Roi Louis XIV par André Le Nôtre en 1693, avec trois autres bronzes de la série conservé au musée du Louvre. Jupiter (n°191), Junon (n°192), et Amphitrite (n°180). Mars quittant les armes n’est pas un sujet martial, mais, au contraire, une évocation de la violence du désir amoureux. Le dieu a les yeux rivés sur sa maîtresse, tandis qu’il arrache son manteau d’une main impatiente ; la torsion de son corps exprime l’impétuosité de son désir. Cet intérêt pour l'expression des passions, assez précoce en France sous cette forme systématique, se comprend très bien après le séjour d'Anguier à Rome, où ces questions étaient très débattues par artistes et théoriciens. Dans la théorie artistique, la rationalisation des émotions selon les modes et les dieux de l’Antiquité était alors le nec plus ultra. L'enjeu n'était pas seulement intellectuel : il s'agissait aussi d'importer une autre réalité italienne passionnément collectionnée en France : les statuettes de bronze, produites par les ateliers florentins issus de celui de Giambologna. De ce point de vue, la série est une affirmation ambitieuse, et le parfait manifeste des buts de l'Académie Royale, récemment créée. L'acquisition de ce chef d’œuvre de l'art français a pu être réalisée à l'occasion des 120ans de la Société des Amis du Louvre grâce au généreux soutien de M. Eric de Rotschild et au legs de Mme Jacqueline Vrettos.

 

Mars quittant les armes

Auteur
Michel ANGUIER (1612-1686)
Techniques/Materiaux
Bronze
Dimension
H. : 50cm
Date de l'oeuvre
1652
Département de l'oeuvre
Département des Objets d'art
Localisation aile
Aile Richelieu
Localisation salle
Salle 26, Rotonde Jean de Bologne
Niveau
1er étage
N° inventaire
283 des Bronzes de la Couronne
Date d'acquisition
2017