• Portrait de Dominique-Vivant Denon
    Portrait de Dominique-Vivant Denon

Portrait de Dominique-Vivant Denon

En 1768, date à laquelle Augustin de Saint-Aubin réalise ce portrait raffiné, Denon a vingt-huit ans. Originaire de Givry, en Bourgogne, issu d'’une honorable noblesse provinciale, le jeune chevalier, récemment arrivé à Paris, fréquente l’'École de Droit, tout en s'’initiant, auprès de Noël Hallé, au dessin et à la gravure. Il excellera très vite dans ces deux techniques et les pratiquera toute sa vie.Compte tenu de telles dispositions, sa rencontre avec Augustin de Saint-Aubin, frère cadet de Gabriel, qui avait parachevé sa formation de graveur dans l'’atelier de Laurent Cars, n’'a pu être fortuite. Elle remonte sans doute à l’'année précédente, si l'’on se réfère aux annotations apposées par Saint-Aubin sur un dessin représentant Denon en train de danser. Introduit, vers le même temps, à la Cour, familier des salons parisiens, Denon pressentait-il alors qu'’il serait amené à jouer, après la Révolution, un rôle capital dans la formation du Louvre ?

Portrait de Dominique-Vivant Denon

Auteur
Augustin de SAINT-AUBIN
Techniques/Materiaux
Mine de plomb, pierre noire, craie blanche, sanguine, et pastel
Dimension
Diam. 12 cm
Période
1768
Date de l'oeuvre
1768
Département de l'oeuvre
Département des Arts graphiques
Localisation aile
Aile de Flore
Localisation salle
1er étage, salle de consultation
N° inventaire
RF 41914
Date d'acquisition
1989
Prix de l'oeuvre
151 600 F