• Portrait funéraire du duc d'Orléans
    Portrait funéraire du duc d'Orléans

Portrait funéraire du duc d'Orléans

Moins célèbre que les portraits peints de l'héritier du trône, cette effigie funéraire fut reproduite à un très petit nombre d'exemplaires à la demande expresse de la mère du prince, la reine Marie-Amélie. C'est en effet Triqueti qui fut chargé du tombeau pour la chapelle funéraire Saint-Ferdinand, aujourd'hui porte des Ternes ; il travailla manifestement d'après une idée d'Ary Scheffer. 

Portrait funéraire du duc d'Orléans

Auteur
Henry de TRIQUETI
Techniques/Materiaux
Buste, marbre blanc.
Dimension
H. 35 cm ; L. 33 cm ; Pr. 31,7 cm.
Période
Ferdinand Philippe, duc d'Orléans (Palerme, 1810 - Neuilly, 1842).
Date de l'oeuvre
1842
Département de l'oeuvre
Département des Sculptures
Localisation aile
Aile Richelieu
Localisation salle
Rez-de-chaussée, salle 32
N° inventaire
RF 4378
Date d'acquisition
1991
Prix de l'oeuvre
750 000 F.

Ce dernier, qui avait été le professeur de dessin et de sculpture de Marie, la soeur du duc d'Orléans, choisit une composition qui, suivant la volonté du prince, devait intégrer l'Ange de la Miséricorde sculpté par Marie elle-même. Le col de la chemise dégageant largement la poitrine rappelle la fin tragique du jeune prince. Ce don permet de faire enfin entrer au Louvre l'excellent sculpteur des portes de l'église de la Madeleine.