• Saint Benoît

Saint Benoît

Ce marbre, d'une étonnante vigueur plastique, est une sculpture siennoise du XIVe siècle de Tino di Camaino. C'est le premier chef-d'œuvre de cet artiste à entrer dans les collections du Louvre. Parmi les grands sculpteurs italiens, Tino di Camaino fut l'un des plus réceptifs aux innovations gothiques et aux influences venues du nord des Alpes.Né à Sienne vers 1285, élève de Giovanni Pisano, Tino di Camaino a travaillé non seulement dans sa ville natale mais aussi à Pise et à Florence. Puis, il s'installa à Naples au service du roi Robert II. Il s'y lia avec Giotto et le peintre Pietro Lorenzetti, siennois lui aussi. Très forte personnalité, il influença durablement l'art du royaume de Naples et, au-delà, le développement de la sculpture italienne jusqu'à l'aube de la Renaissance.L'influence de Giotto, qu'il côtoya à Naples, est particulièrement sensible dans le visage du Saint Benoît. Ce marbre provient sans doute d'un monument funéraire démantelé de l'abbaye de Cava dei Tirreni, abbaye bénédictine située près de Salerne et étroitement liée à la cour napolitaine. Par cette œuvre est représentée au Louvre la sculpture des Angevins de Naples, dynastie capétienne dont le rôle tant politique qu'artistique fut considérable.

Saint Benoît

Techniques/Materiaux
Marbre
Dimension
H. 48 cm ; L. 16 cm ; Pr. 10 cm
Date de l'oeuvre
1320
Département de l'oeuvre
Département des Sculptures
Localisation aile
Aile Denon
Localisation salle
Entresol, salle 1
N° inventaire
RF 4692
Date d'acquisition
2003
Prix de l'oeuvre
935 979 €uros