• Suite de six chaises estampillées M. Cresson

Suite de six chaises estampillées M. Cresson

L’origine du décor du grand salon du château d’Abondant, près de Dreux, remonte aux travaux entrepris entre 1747 et 1750 à l’initiative du marquis de Sourches sous la direction de l’architecte Jean Mansart de Jouy (1705-1783). Après la mort du marquis en 1788, le château resta dans la famille de ses descendants jusqu’à sa vente en 1902, date à laquelle le décor du grand salon fut démonté et remonté dans un hôtel particulier parisien.

Les six chaises portent l’estampille de Michel Cresson (1709-1773). Leur modèle est identifiable grâce au témoignage des photographies anciennes. Il se caractérise par un galbe Louis XV d’une grande élégance et une sculpture en assez fort relief, dont le détail est d’une agréable vivacité. Le répertoire est simple : un cartouche fleuri marque le milieu de la traverse d’assise, repris en mineur au sommet du dossier. Il semble que les chaises aient conservé en grande partie leur polychromie d’origine, qui s’accorde avec celle des boiseries, et quelques vestiges de garniture viennent corroborer les indications données par les sources écrites.

 Les chaises sont destinées à rejoindre les boiseries et les autres éléments de mobilier dont elles avaient été séparées à la fin du XXème siècle, permettant à la Société des Amis du Louvre avec la participation de la galerie Steinitz d'offrir au département des objets d'arts la possibilité d'enrichir ce jalon exceptionnel de l'histoire du décor intérieur français par une suite de chaises de même provenance.

Suite de six chaises estampillées M. Cresson

Auteur
Michel CRESSON (1709-1773)
Techniques/Materiaux
Bois
Période
XVIIIème siècle
Département de l'oeuvre
Département des Objets d'art
Date d'acquisition
2018