• Le Jugement de saint Georges par Dacien - Saint Georges traîné au supplice - La Flagellation de saint Georges - La Décapitation de saint Georges
    Le Jugement de saint Georges par Dacien - Saint Georges traîné au supplice - La Flagellation de saint Georges - La Décapitation de saint Georges

Le Jugement de saint Georges par Dacien - Saint Georges traîné au supplice - La Flagellation de saint Georges - La Décapitation de saint Georges

Ces quatre panneaux constituaient, superposés deux par deux, les éléments latéraux d’un retable dont le centre était occupé par un Saint Georges combattant le dragon (Chicago, The Art Institute) et une scène (perdue) consacrée à la Vierge ou à la Crucifixion. Ce retable a dû être commandé à Martorell entre 1434 et 1437 par les députés de la Generalidad pour la chapelle de leur palais à Barcelone, qui était dédiée à saint Georges, patron de la Catalogne. A leur arrivée en France, en 1900, ces peintures perdent leur identité catalane et sont présentées en 1902 à l’« Exposition des primitifs flamands et d’art ancien » de Bruges, puis en 1904 à l’« Exposition des primitifs français », comme « école du Midi ». L’année suivante, en même temps que la Pietà d’Avignon, elles sont acquises par les Amis du Louvre sous l’appellation « école franco-espagnole ». Les hésitations sur leur attribution, à une époque où se manifeste un nouvel intérêt pour les primitifs, ne sont pas surprenantes, étant donné qu’elles comptent parmi les chefs-d’œuvre du style gothique international. En effet, des éléments empruntés à l’enluminure parisienne – en particulier à certaines pages des Limbourg – tels que la perspective ascendante de la composition et l’extravagante élégance des costumes se juxtaposent à des notations plus réalistes, surtout dans les scènes de martyre. L’importance de ces œuvres avait incité l’historien Bertaux, en 1908, à créer un « Maître de saint Georges », avant que Duran i Sampere ne trouve, en 1928, un document qui permette d’identifier ce maître avec Martorell.

Le Jugement de saint Georges par Dacien - Saint Georges traîné au supplice - La Flagellation de saint Georges - La Décapitation de saint Georges

Auteur
Bernardo MARTORELL
Techniques/Materiaux
Bois (chêne)
Dimension
H. 1,07 m ; L. 53 cm chacun
Période
vers 1435
Date de l'oeuvre
1435
Département de l'oeuvre
Département des Peintures
Localisation aile
Aile Denon
Localisation salle
1er étage, salle 27 (audioguide n° 4150)
N° inventaire
RF 1570 à 1573
Date d'acquisition
1905
Prix de l'oeuvre
13 000 F