• Portrait de Anne Claude Philippe de Thubières, comte de Caylus

Portrait de Anne Claude Philippe de Thubières, comte de Caylus

Grâce à la générosité de la Société des Amis du Louvre, le département des Sculptures a pu acquérir un exceptionnel médaillon en bronze représentant le comte de Caylus (1692-1765) par Louis-Claude Vassé (1717-1772). Ce portrait faisait partie du monument funéraire du Comte érigé en 1769 à Saint-Germain-l’Auxerrois. 

Le médaillon de bronze, entouré de branches de cyprès, ornait une grande plaque de marbre veinée de noir et de blanc. Une grande urne antique en porphyre était posée sous le médaillon. Si cet ensemble funéraire fut démantelé sous la Révolution, le médaillon (tout comme l'urne) fut récupéré par Alexandre Lenoir pour le musée des monuments français. Il fut catalogué en 1795. Ce n'est que récemment qu'il réapparut à Paris.

Après 1715, le Comte de Caylus se mêla rapidement à l'élite des amateurs d'art parisien, se livrant à la gravure avec Watteau tout en s'intéressant de plus en plus à l'Antiquité.  Protecteur des artistes, épistolier au centre de tout un réseau de correspondants savants, qu'il sut utiliser pour nourrir son œuvre principale, le Recueil d'antiquités égyptiennes, étrusques, grecques et romaines. Son action en faveur du goût grec et de l’influence antique dans l’art moderne fut considérable.

Louis-Claude Vassé fut particulièrement aimé et protégé par Caylus. Son intervention pour célébrer la mémoire du comte était donc naturelle. L'image noble et énergique de cette effigie propose ainsi une vision véridique et sensible de l'amateur exécutée par un de ses plus fidèles disciples.

Portrait de Anne Claude Philippe de Thubières, comte de Caylus

Auteur
Louis-Claude VASSÉ (1716 - 1772)
Techniques/Materiaux
médaillon en bronze à patine brune; dans un cadre en bois doré
Dimension
Diam. (bronze) 51,5 cm; 20⅓ in.
Période
vers 1767
Date d'acquisition
2017