• Portrait de Anne Claude Philippe de Thubières, comte de Caylus
    Portrait de Anne Claude Philippe de Thubières, comte de Caylus

Portrait de Anne Claude Philippe de Thubières, comte de Caylus

Notre médaillon sauvé des destructions révolutionnaires révèle une parfaite union entre l’idéalisation des profils antiques et le réalisme d’une observation d’après nature. Ainsi Vassé retranscrit-il les traits vieillissants de Caylus en de subtils détails tels que la veine saillant sur sa tempe, les rides traversant son front, les chairs tombant sous son menton ou les plis marquant la naissance de sa nuque. L’exceptionnel travail de ciselure et de martelage de la surface - mis en exergue par une patine riche magnifie l’effigie de l’antiquaire. Deux autres exemplaires seulement sont connus: le marbre signé et daté du Salon de 1767 (ENSBA, Paris, inv. n° MU 7603; fig. 1) et une terre cuite accidentellement détruite de la Bibliothèque nationale de France. L’Année Littéraire commente l’accueil du médaillon de Caylus au Salon de 1767 : « Les portraits d’Elisabeth de Russie et de Caylus sont remarqués pour leur ressemblance […]. On admire dans le premier, le ciseau élégant de Vassé, mais c’est surtout Caylus qui attire les regards du public et des connaisseurs. » (X. Dufestel, op. cit., p. 32).

Portrait de Anne Claude Philippe de Thubières, comte de Caylus

Auteur
Louis-Claude Vassé, 1716 - 1772
Techniques/Materiaux
médaillon en bronze à patine brune; dans un cadre en bois doré
Dimension
Diam. (bronze) 51,5 cm; 20⅓ in.
Période
vers 1767
Date d'acquisition
2017