Aile Richelieu

Le Repos de Diane chasseresse

Ample et superbe exemple de la phase néorubénienne de l’artiste, disons de sa belle maturité vers 1640-1650 quand son style s’assouplit heureusement et tend à une sorte de lyrisme tout en fluidité et allégresse picturales.

Mars quittant les armes

Dans la série des bronzes de la Couronne, Mars quittant les armes est l'une des créations les plus originales de Michel Anguier (1614-1686) et l'un des bronzes les plus rares.

Persée secourant Andromède

Cette étonnante composition, réunissant pour ainsi dire trois tableaux en un seul (le nu, le paysage et la nature morte aux coquillages), n'était connue que sous la forme d'une réplique d'atelier ou une copie ancienne passée dans le commerce d'art londonien en 1929, avant la spectaculaire...

Femme dévoilée soulevant une draperie

Un des plus étonnants tableaux de Van der Helst, peintre jadis considéré comme l’égal de Rembrandt, et d’un réalisme virtuose, voire illusionniste comme ici, dont raffolèrent les XVIIIe et XIXe siècles.

Charles IV le Bel, roi de France, tenant un sac contenant ses entrailles. - Jeanne d'Evreux, reine de France, tenant un sac contenant ses entrailles.

Particulièrement attachée à l'abbaye de Maubuisson, la reine Jeanne d'Evreux, morte en 1371, avait souhaité que ses entrailles y reposent aux côtés de celles de son époux, le roi Charles IV le Bel.

Crosseron à tête de gazelle

Ce très beau crosseron d’ivoire appartient à un groupe d’œuvres attribuées à l’Italie méridionale ou à la Sicile et dominées par une série de crosses aux vigoureux enroulements, qui firent l’objet d’exportation dans toute l’Europe médiévale. 

Portrait présumé du chancelier Antoine Duprat (1463-1535). - Portrait de Louise de Savoie, mère de François Ier (1476-1531).

Trouvés vers 1880 dans deux niches au manoir de La Péraudière (aujourd'hui mairie de Saint-Cyr-sur-Loire), ces deux bustes sont considérés comme les pièces majeures de l'art du portrait au début de la Renaissance française.

La Pietà de Villeneuve-lès-Avignon

L'immense chef-d'oeuvre qu'est la Pietà de Villeneuve-lès-Avignon est paradoxalement un tableau mal connu : aucun document ne révèle son auteur ni les circonstances exactes de sa commande.

Le Miracle des abeilles - La Bataille de Badr

Les registres du palais impérial indiquent qu'en 1594-1595 Murad III commande une version de Siyar-e-Nabi, la vie du Prophète composée par Mustafa Darir.

Statue de Ginak, prince d'Ediné

Les volumes fortement géométriques de cette statuette sont caractéristiques du style des toutes premières dynasties sumériennes historiques.