Aile Sully

Groupe fragmentaire représentant trois femmes en haut relief

Les inscriptions verticales nomment deux des personnages : à gauche, « Tadiiyemhetep, fille de l'’administrateur des temples Nakhthorheb, née de Herneith » ; au centre, « Tadiiyemhetep, fille de l’'administrateur et prêtre de …Herefneith, née de Taihet ».

La Reine Tiy, élément d'un groupe royal

La partie inférieure de ce groupe royal se trouvait dans les collections du Louvre depuis 1826, mais, réduite à un fragment de robe, elle ne présentait guère qu'un intérêt archéologique.

Nécessaire offert par Louis XV à la reine Marie Leczinska à l'occasion de la naissance du Dauphin en 1729

Contenu dans un coffre en palissandre, le nécessaire comprend une chocolatière et son support, un réchaud, un moulin, un pot à crème, trois boîtes de différentes formes, une passoire, un entonnoir, une pince à sucre, un bougeoir, une sonnette, une petite pince, une grande cuiller à chocolat et...

Vase Hébert

Ce vase porte le témoignage des nouvelles techniques décoratives qui virent le jour à la manufacture de Sèvres, sous la direction de Jean-Jacques Bachelier. Sur un rare bleu « fallot » sont appliqués, par groupes de quatre, des petits points d'or qui créent un effet de lustre.

Ecuelle aux armes du Cardinal da Motta et son plateau

Lors de l'acquisition, en 1907, de la célèbre écuelle de Thomas Germain, la collection d’'orfèvrerie civile française du Louvre, pour le XVIIIe siècle, était inexistante ; aussi faut-il souligner tout particulièrement l'’importance de cet événement.

La Princesse de Bactriane

Cette petite sculpture, constituée de trois pièces emboîtées, est composée de deux pierres différentes : la chlorite pour la robe et les cheveux, un calcaire finn et blanc pour le cou et le visage.

Le Major James Lee Harvey en uniforme de Gordon Highlander

Sir Henry Raeburn est connu comme le plus grand portraitiste écossais, dont l'’art ne s'’est jamais, dit-on, mieux affirmé que dans les grands portraits d’'homme en pied. Il fut en 1822 le premier artiste écossais anobli depuis la réunion des deux royaumes.

Allégorie de la Victoire

Irruption de l’allégorie dans l’univers de paisible réalisme des Le Nain, le tableau surprend par sa délicieuse incongruité : une toute jeune fille, déshabillée plutôt que nue, la tête inclinée dans la pénombre, se tient debout en équilibre, les pieds posés avec précaution sur le corps étendu d’...

Pot à oille, doublure et réchaud

Pierre Verlet le premier attira l'attention sur un ensemble de pièces d'orfèvrerie rocaille, oeuvres de Thomas Germain, Antoine-Sébastien Durant et Edme-Pierre Balzac, dont le point commun, outre leur exceptionnelle qualité, était de porter les armoiries de la famille d'Orléans ; c'est à Louis-...

Deux sucriers à poudre.

Dans le domaine de l'orfèvrerie française du XVIIIe siècle, la découverte de pièces exceptionnelles est devenue un événement particulièrement rare.