Département des Peintures

Pandore

"Le tableau a été acquis en vente publique en janvier dernier par la Société des Amis du Louvre pour être offert au musée.

Le Jeune Chanteur

Venu heureusement illustrer au Louvre le moment italien de la carrière de Vignon, représenté jusqu'’ici seulement par la Mort de saint Antoine (1618 ?), le tableau se situe aisément dans le courant caravagesque, en particulier dans le groupe des figures à mi-corps de musiciens souvent traitées...

Le Chancelier Séguier

Pierre Séguier (1588-1672), nommé chancelier de France en 1635, fut le principal protecteur de Le Brun. Il finança le séjour romain du peintre (1642-1648) et devint par la suite l’'un de ses principaux commanditaires.

Pietà dite « Pieta Gillot ».

Gonçal Peris est l'un des « primitifs » les plus importants de la peinture espagnole et européenne, figure dominante du style gothique international à Valence.

La Dérision du Christ

La Dérision du Christ appartenait à l’origine à une oeuvre d’un format plus important, dont deux autres panneaux ont été conservés : une petite Maestà à la National Gallery de Londres et une Flagellation du Christ à la Frick Collection de New York.

Le Mariage mystique de sainte Catherine

Longtemps à demi représenté seulement dans les collections du département des Peintures avec un Portrait de jeune homme qui lui a été alternativement attribué et retiré, Parmesan y est désormais présent, discrètement mais sûrement par une petite esquisse inachevée, inédite, représentant Le...

Le Bienheureux Rasini délivre quatre-vingt-dix pauvres gens d'une prison de Florence

L'attribution du tableau à Sassetta, le plus grand peintre du Quattrocento siennois, et sa provenance étaient bien établies quand celui-ci vint rejoindre, sur les cimaises du musée, trois grands panneaux de l'artiste conçus pour le même ensemble : son format et son iconographie confirment de...

Vénus et Amour et Danaé

Peintre et dessinateur, Charles-Michel-Ange Challe (1718-1778) est surtout connu pour ses dessins visionnaires à la Piranèse qui lui valent d'être classé parmi les protagonistes du mouvement néoclassique.

Le Portement de Croix

Inconnu avant son apparition en 1992 sur le marché d'’art parisien, ce panneau doit être rattaché à l'’activité de l’'atelier du Leydois Cornelis Engebrechtsz., au cours du premier quart du XVIe siècle.

Le Baptême du Christ

ŒOeuvre de jeunesse – en 1588, Cornelis n’'a que vingt-six ans ! Le Baptême du Christ est pourtant, déjà, l'’une des réussites les plus frappantes et les plus convaincantes du maniérisme harlémois pour ne pas dire hollandais tout court, le tableau valant bien les prouesses utrechtoises...

 confidentialité